Actualisé: 12 juillet 2024
Nom: Zinich Yevgeniy Nikolayevich
Date de naissance: 17 avril 1966
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 207 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 540 jour en colonie
Phrase: Peine d’emprisonnement d’une durée de 6 ans avec purge d’une peine d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime général, avec privation du droit de participer à des activités d’organisation dans des associations publiques et des organisations religieuses pour une durée de 2 ans, avec restriction de liberté pour une durée de 1 an
Actuellement détenu à: Penal Colony No. 11 in Khanty-Mansi Autonomous Area — Yugra
Adresse de correspondance: Zinich, Yevgeniy Nikolayevich, born 1966, IK No. 11 in Khanty-Mansi Autonomous Area — Yugra, ul. Trudovaya, 2, Surgut, Khanty-Mansi Autonomous Area — Yugra, Russia, 628422

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «zonatelecom».

Les colis et colis ne doivent pas être envoyés en raison de la limite de leur nombre par an.

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

La vie des parents d’Evgueni Zinich de Krasnoïarsk n’a pas été facile : en 1951, la mère d’Evgueni et ses parents ont été exilés en Khakassie dans le cadre de l’opération Nord, et son père a été condamné à 10 ans de prison pour transport de littérature religieuse, mais deux ans plus tard, après la mort de Staline, il a été libéré. Bien des années plus tard, l’histoire se répète : à cause de leur foi en Jéhovah Dieu, leur fils est persécuté.

Evgueni est né en avril 1966 dans la ville de Nazarovo (territoire de Krasnoïarsk). Il a un frère aîné et une sœur cadette. Mon père travaillait comme chaudronnier dans un atelier de réparation automobile, il est décédé en 1986. Sa mère travaillait comme couturière dans une usine. Enfant, Evgueni aimait jouer aux échecs, fréquentait un cercle radiophonique, aimait lire, parlait souvent et longtemps avec ses camarades de classe et ses professeurs sur le thème de la religion. Ces conversations l’ont aidé à mieux comprendre les enseignements bibliques et à s’assurer que la religion de ses parents avait un fondement biblique solide. En 1982, il a pris la décision de devenir chrétien.

En raison de ses convictions pacifiques, Evgueni n’a pas pu assister aux cours de l’instruction militaire de base et pour cette raison, il a été contraint d’abandonner ses études en neuvième année. Pour l’enseignement secondaire, il est diplômé d’une école du soir à Krasnoïarsk, où il s’installe en 1984. Ensuite, Evgueni a suivi des cours sur la réparation d’équipements commerciaux, a travaillé comme réparateur de caisses enregistreuses et a également reçu le métier d’installateur pour l’installation, la réparation et l’entretien de la ventilation industrielle. Depuis 1989, il a travaillé comme plombier, réparateur d’appareils électroménagers, puis directeur technique dans une entreprise commerciale. En 1998, il a ouvert sa propre entreprise. Pendant son temps libre, Evgueni se promène et nage, lit beaucoup, y compris des livres sur l’histoire, les affaires, la psychologie et la médecine.

En 1986, Evgueni a rencontré Maria de la ville de Zima (région d’Irkoutsk). Sa famille a également souffert de la répression stalinienne et a été exilée en Sibérie à cause de sa foi. Après 2 ans, Evgueni et Maria se sont mariés et ont déménagé à Krasnoïarsk, où leur fille est née. Malheureusement, Maria, une personne handicapée du groupe II, est décédée d’une grave maladie au cours de la procédure pénale.

Evgueni et ses proches ne pouvaient pas imaginer qu’après tant d’années, ils auraient à se souvenir des événements de 1951 et à vivre ce que ses parents avaient vécu à l’époque. Les poursuites pénales pour sa foi ont gravement affecté la santé d’Evgueni : il a dû consulter un médecin en raison de son hypertension artérielle. Les parents et les amis d’Evgueni s’inquiètent pour lui et font l’expérience profonde de l’oppression injuste d’un croyant.

Historique de l’affaire

En décembre 2020, l’appartement de l’homme d’affaires paisible Evgueni Zinich et de son épouse, une personne handicapée du groupe II, a été perquisitionné. Les forces de sécurité ont saisi des appareils électroniques, des dossiers personnels et une Bible en ukrainien. En janvier 2021, un enquêteur du Comité d’enquête a ouvert une procédure pénale contre Evgueni, l’accusant d’avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste. La base en était le témoignage d’un témoin secret et les enregistrements des conversations téléphoniques et personnelles du croyant. En novembre 2021, l’affaire a été portée devant le tribunal de district. Au cours du procès pénal, la femme du croyant est décédée d’une grave maladie. En juin 2022, le tribunal a reconnu Yevgeniy coupable et l’a condamné à 6 ans de prison, comme l’avait demandé le procureur. L’appel a confirmé cette décision.