Actualisé: 24 juin 2024
Nom: Shevchuk Mikhail Stanislavovich
Date de naissance: 30 novembre 1986
Situation actuelle: accusé
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 76 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 93 jour Assigné à résidence
Limites actuelles: Interdiction de certaines actions

Biographie

Mikhaïl Chevtchouk, Témoin de Jéhovah, à la quatrième génération. Tout comme son père et sa mère, nés en exil en Sibérie, Mikhaïl et son frère cadet Alexandre sont persécutés pour leurs croyances chrétiennes. Mikhaïl est né en novembre 1986 dans le village de Goryachevodsky, dans le territoire de Stavropol. Dès sa plus tendre enfance, il était un enfant au grand cœur et appliqué. À l’adolescence, il aidait sa mère à coudre des vêtements pour la vente. En 2005, il a obtenu un diplôme en technologie de couture du Collège de l’Institut Piatigorsk de l’Université fédérale du Caucase du Nord.

En 2006, Mikhaïl a déménagé à Saransk, où il a travaillé dans l’industrie du meuble, d’abord en tant qu’assembleur, puis en tant que designer. Il est créatif dans son travail et aime résoudre des tâches non standard. Dans ses temps libres, il construit une maison, lit, discute avec des amis, se détend dans la nature, joue aux échecs et prépare parfois des gâteaux pour sa famille et ses amis. En 2013, Mikhaïl a épousé Yaroslavna.

L’arrière-arrière-grand-mère de Mikhaïl a été la première de la famille Shevchuk à commencer à étudier la Bible en 1936. Les parents ont inculqué des valeurs morales à leurs enfants et, dès leur plus jeune âge, ils se sont engagés sur la voie chrétienne. Poussé par l’amour des gens et le désir de rester une personne pacifique, Mikhaïl a demandé à effectuer un service civil de remplacement au lieu du service militaire, mais il a été exempté de la conscription pour des raisons de santé.

En 2017, lorsque la décision de liquider les entités juridiques des Témoins de Jéhovah a été rendue, Mikhaïl et sa femme ont assisté personnellement à l’audience de la Cour suprême et ont entendu la déclaration selon laquelle la décision n’affecterait en rien le droit des croyants à pratiquer leur religion. Cependant, plus tard, cet homme pacifique, honnête et compatissant, s’est retrouvé derrière les barreaux uniquement parce qu’il n’a pas renoncé à ses opinions chrétiennes.

Historique de l’affaire

En février 2023, une série de perquisitions a eu lieu au domicile des Témoins de Jéhovah à Saransk. Un mois plus tôt, le ministère de l’Intérieur avait ouvert une enquête sur l’organisation des activités d’une organisation extrémiste. Plusieurs croyants, dont des femmes, ont été emmenés pour interrogatoire au centre de lutte contre l’extrémisme. Certains d’entre eux ont déclaré que les enquêteurs avaient tenté de les forcer à s’incriminer eux-mêmes et à incriminer leurs amis. Mikhaïl Shevchuk, Artem Velichko et Ivan Neverov ont été placés dans un centre de détention provisoire pendant deux mois et demi, puis assignés à résidence, où ils ont passé plus de 3 mois. En août 2023, leur mesure préventive a été remplacée par l’interdiction de certaines actions.