Actualisé: 20 mai 2024
Nom: Shevchuk Aleksandr Stanislavovich
Date de naissance: 31 août 1989
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (2)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 288 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 291 jour en colonie
Phrase: peine sous forme de 2 ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire de régime général, avec restriction de liberté pendant 6 mois

Biographie

En 2019, plusieurs habitants de Saransk, dont Alexandre Chevtchouk, ont été poursuivis en raison de leur foi. Les forces de l’ordre ont considéré que les conversations sur la Bible étaient une participation aux activités d’une organisation extrémiste.

Alexandre est né en 1989 à Piatigorsk (territoire de Stavropol). Il a un frère, Michael. Depuis l’enfance, Alexander était une personne responsable, il a très bien étudié à l’école et a ensuite reçu une spécialité dans le domaine de la construction de jardins et de parcs. Plus tard, il a déménagé à Saransk, où il a travaillé dans l’industrie du meuble.

Aleksandr a grandi dans une famille de croyants, beaucoup de ses proches ont survécu aux répressions des années soviétiques. Ses arrière-grands-parents ont été exilés en Sibérie en 1951 pour leur foi chrétienne. C’est là, en exil, que sont nés ses parents.

En raison de ses convictions chrétiennes pacifiques, Alexandre a demandé le remplacement du service militaire par un service civil alternatif et l’a fait à Khimki, près de Moscou.

Alexander aime le sport, en particulier le basket-ball et le tennis de table. Ses amis savent qu’il viendra volontiers à la rescousse à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Les proches s’inquiètent pour Alexandre et ne comprennent pas pourquoi ils persécutent cet homme épris de paix.

Historique de l’affaire

En février 2019, à Saransk, le FSB a ouvert une procédure pénale contre trois croyants soupçonnés d’extrémisme. Après des fouilles massives, Vladimir Atryakhine, père de deux jeunes enfants, ainsi qu’Alexandre Chevtchouk et Gueorgui Nikouline se sont retrouvés dans un centre de détention provisoire, où ils ont passé de 2 à 5 mois. Plus tard, 3 autres accusés ont comparu dans l’affaire - Alexander Korolev, Elena Nikulina et Denis Antonov. L’affaire a été portée devant les tribunaux en mai 2021. La défense a réussi à démontrer à plusieurs reprises au tribunal que le témoin déclassifié Vlasov faisait un faux témoignage. En août 2022, les croyants ont été condamnés : Vladimir Atryakhine a été condamné à 6 ans de prison, Georgy et Yelena Nikulin à 4 ans et 2 mois chacun, et Aleksandr Shevchuk, Aleksandr Korolev et Denis Antonov à 2 ans de prison. L’appel a confirmé le verdict. En novembre 2023, Aleksandr Shevchuk a été libéré de la colonie.