Actualisé: 27 mai 2024
Nom: Roslova Marina Valeriyevna
Date de naissance: 9 décembre 1967
Situation actuelle: Accusé
Article du Code pénal russe: 282.2 (2)
Limites actuelles: Contrat d’engagement

Biographie

En mars 2023, Marina Roslova, originaire de la ville portuaire de Vladivostok, en Extrême-Orient, a été persécutée en raison de ses opinions religieuses pacifiques.

Marina est née en décembre 1967 à Khabarovsk, située sur les rives du fleuve Amour, à la frontière avec la Chine. Plus tard, la famille a déménagé à Partizansk, à 800 km de sa ville natale. La mère de Marina travaillait dans le commerce, son père était employé dans l’industrie automobile, et plus tard dans une mine. Les parents ne sont plus en vie.

Marina était fille unique. Depuis l’enfance, elle aimait les livres, jouait du piano et de la guitare. Après l’école, elle a déménagé à Vladivostok, où elle a obtenu un diplôme de violon solo dans une école de musique. Depuis quelques années, elle travaille dans un service de nettoyage. Elle aime toujours lire des livres, en particulier des classiques du genre policier.

Marina a rencontré son mari à Vladivostok. En 1988, ils se sont mariés et un an plus tard, ils ont eu un fils. En 1992, son mari est décédé tragiquement et elle a dû élever seule son fils. C’est un chef professionnel.

Dans les années 1990, Marina a commencé à examiner la Bible. Elle a été impressionnée par la précision, l’harmonie et la cohérence de ce livre, comme un morceau de musique, ainsi que par la logique et l’auto-explication. En 1998, elle est devenue Témoin de Jéhovah.

Confrontée à des poursuites pénales, Marina tente de rester positive. Les parents et les amis ne savent pas ce qui se passe.

Historique de l’affaire

Après une série de perquisitions à Vladivostok en mars 2023, trois Témoins de Jéhovah ont été arrêtés et placés dans un centre de détention temporaire. Deux jours plus tard, Yegor Pogrebnyak a été libéré et assigné à résidence, et Yuriy Byche et Sergey Novoselov ont été envoyés dans un centre de détention provisoire. Une procédure pénale a été ouverte contre les croyants en vertu d’un article extrémiste. Plus tard ce mois-là, Tatiana Kazakova, Marina Roslova, Alina Tkachenko, Anastasia Dyldina et Elena Romanova sont devenues défenderesses dans cette affaire. Et en décembre, après de nouvelles perquisitions, Kirill Tchekolaïev a été arrêté et placé dans un centre de détention provisoire. Il a passé environ 5 mois en prison, et Novoselov et Byche ont passé près d’un an. Tous les trois ont été relâchés en vertu d’une interdiction de certaines actions.