Actualisé: 24 mai 2024
Nom: Poltoradnev Vladimir Alekseyevich
Date de naissance: 16 mai 1962
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 3 jour dans un centre de détention provisoire, 56 jour Assigné à résidence
Phrase: une amende de 638 000 roubles

Biographie

Un citoyen paisible de Solikamsk, Vladimir Poltoradnev, travaillait dans le domaine de la propreté. En juillet 2020, les forces de l’ordre ont perquisitionné son domicile et le croyant a été placé dans une salle d’isolement pendant 4 jours. Maintenant, l’homme devra défendre son droit à la liberté de religion devant les tribunaux.

Vladimir est né en 1962 dans le village de Krasnoschekovo, dans la région d’Orenbourg, dans une famille de travailleurs ordinaires. Il a trois sœurs aînées. Enfant, il pratiquait divers sports actifs : athlétisme, basket-ball, ski. En 1982, après son service militaire chez ses parents, il s’installe à Orsk, puis à Kuvandyk, puis à Solikamsk (région de Perm).

Vladimir est diplômé de l’Institut russe par correspondance du textile et de l’industrie légère à Moscou, où il est devenu ingénieur en mécanique pour les équipements de couture. Il a été entrepreneur individuel pendant 18 ans.

En 1999, Vladimir s’est familiarisé avec la Bible. Ce livre ancien l’a marqué d’une manière indélébile. Il a été particulièrement surpris par le fait que les prophéties bibliques s’accomplissent à notre époque. Vladimir était si heureux d’avoir trouvé des réponses à de sérieuses questions sur la vie qu’en 2001, il a décidé de prendre le chemin chrétien. Inspirées par l’exemple du père, ses deux filles se joignirent à lui pour étudier les Saintes Écritures.

Vladimir mène une vie active : il aime courir, nager, skier et patiner. En raison de son assignation à résidence, il a été privé pendant un certain temps de la possibilité de subvenir à ses besoins et de sortir à l’air frais, ce qui l’a fait se sentir encore plus mal. Les proches du croyant pensent que les poursuites pénales sont injustes et illégales.

Historique de l’affaire

En juillet 2020, la Direction des enquêtes du Comité d’enquête pour le territoire de Perm a ouvert une procédure pénale contre Vladimir Poltoradnev, Alexandre Sobianine et Vladimir Timochkine de Solikamsk. À ce moment-là, les forces de l’ordre les espionnaient depuis longtemps. Après des perquisitions et des interrogatoires, trois croyants se sont retrouvés dans un centre de détention provisoire. Puis Sobianine a été relâché sous l’interdiction de certaines actions, et Poltoradnev et Timoshkin ont été placés en résidence surveillée pendant 2 et 3 mois, respectivement. Plus tard, la mesure de retenue de ce dernier a également été modifiée en une interdiction de certaines actions. Après que l’enquête a été suspendue et reprise à plusieurs reprises, l’affaire a été portée devant les tribunaux en avril 2023. Déjà en août, le juge a déclaré les croyants coupables et condamné à une amende : Alexandre Sobianine pour 494 000 roubles, Vladimir Poltoradnev pour 638 000 roubles et Vladimir Timoshkin pour 512 000 roubles. Un appel interjeté en novembre 2023 a confirmé la majeure partie de la peine, atténuant légèrement la peine supplémentaire.