Actualisé: 14 juin 2024
Nom: Pogrebnyak Yegor Aleksandrovich
Date de naissance: 6 mai 1995
Situation actuelle: accusé
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 141 jour Assigné à résidence
Limites actuelles: Interdiction de certaines actions

Biographie

À l’âge de 27 ans, Yegor Pogrebnyak est devenu prisonnier d’opinion. Pour le croyant, les discussions bibliques avec des amis ont abouti à un licenciement, à un blocage des comptes et à une assignation à résidence.

Yegor est né à Vladivostok en mai 1995. Depuis, il vit dans cette ville. Il a une sœur aînée. Son père travaille comme mécanicien principal dans la flotte marchande et sa mère est femme au foyer. Yegor aime le football depuis l’enfance.

Après avoir obtenu son diplôme de l’Institut des technologies de l’information appliquées, Yegor a obtenu un emploi au bureau des impôts, où il a travaillé en tant qu’informaticien. Pendant son temps libre, il jouait régulièrement au football et au volley-ball avec des amis.

Yegor s’est souvent demandé pourquoi il y avait tant d’injustice et pourquoi les gens ne pouvaient pas parvenir à la paix. Il a trouvé des réponses à ces questions dans la Bible. Impressionné par la façon dont la Bible explique les événements mondiaux, Yegor décide de devenir Témoin de Jéhovah.

Le père de Yegor ne comprend pas pourquoi son fils est poursuivi pour extrémisme en vertu d’un article, alors qu’il ne partage pas ses convictions.

Historique de l’affaire

Après une série de perquisitions à Vladivostok en mars 2023, trois Témoins de Jéhovah ont été arrêtés et placés dans un centre de détention temporaire. Deux jours plus tard, Yegor Pogrebnyak a été libéré et assigné à résidence, et Yuriy Byche et Sergey Novoselov ont été envoyés dans un centre de détention provisoire. Une procédure pénale a été ouverte contre les croyants en vertu d’un article extrémiste. Plus tard ce mois-là, Tatiana Kazakova, Marina Roslova, Alina Tkachenko, Anastasia Dyldina et Elena Romanova sont devenues défenderesses dans cette affaire. Et en décembre, après de nouvelles perquisitions, Kirill Tchekolaïev a été arrêté et placé dans un centre de détention provisoire. Il a passé environ 5 mois en prison, et Novoselov et Byche ont passé près d’un an. Tous les trois ont été relâchés en vertu d’une interdiction de certaines actions.