Actualisé: 15 avril 2024
Nom: Petrenko Valeriy Grigoriyevich
Date de naissance: 2 mars 1962
Situation actuelle: Soupçonner
Article du Code pénal russe: 282.2 (2)

Biographie

Valery Petrenko est né dans la ville de Berezniki, dans le territoire de Perm, en 1962. Depuis l’enfance, il aime l’électronique radiophonique, la pêche, la guitare et l’harmonica, ainsi que les voyages. Après l’école, il est entré dans la branche de l’Institut polytechnique de Perm à Berezniki, où il a reçu la spécialité d’ingénieur en automatisation. Il a travaillé comme serrurier et contremaître dans l’instrumentation et l’automatisation. Il est maintenant à la retraite.

Valery a rencontré sa future épouse Galina avant d’étudier à l’institut, en 1985 ils se sont mariés. Galina a travaillé comme opératrice informatique, puis comme ingénieure logicielle. Le couple aime aller à la pêche et cueillir des champignons et des baies. Ils ont deux fils qui vivent séparément mais entretiennent de bonnes relations avec leurs parents.

Depuis l’enfance, Valéry s’interroge : qu’est-ce qui l’attend après la mort ? Qu’est-ce que la « fin du monde » ? En commençant à lire la Bible, il a trouvé des réponses à toutes ses questions, il a appris à connaître Jésus-Christ, son Père, et quel genre d’avenir il avait préparé pour les gens. À l’époque, il lui était difficile d’imaginer qu’il serait dépassé par des poursuites pénales pour sa foi.

La famille Petrenko ressent encore les conséquences des perquisitions et des interrogatoires. Les cartes bancaires de Valeriy sont bloquées, il ne peut donc pas trouver un autre emploi, et Galina souffre de problèmes cardiaques et a besoin de médicaments constants.

La famille et les amis de Valeriy le connaissent comme une personne pacifique et non conflictuelle, ce qui contredit complètement l’étiquette d’extrémiste qui lui a été collée. Valéry a décidé de ne pas consacrer ses proches aux détails de la poursuite pénale. Mais, comme l’a dit un jour l’un de ses proches lorsqu’il a appris que les Témoins de Jéhovah étaient persécutés : " J’aimerais avoir plus de parents extrémistes de ce genre. »

Historique de l’affaire

En septembre 2018, dans le cadre de l’affaire pénale d’Igor Turik, une perquisition a été menée dans l’appartement et la voiture de l’ingénieur Valery Petrenko. Moins de deux semaines plus tard, une procédure pénale a été ouverte contre lui. L’enquête a considéré que sa participation à un culte, au cours duquel il a discuté du thème « Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ? », était de l’extrémisme. Au cours de l’un des interrogatoires, le croyant a appris qu’il était sous surveillance audio et vidéo secrète.