Actualisé: 12 juillet 2024
Nom: Maletskov Valeriy Vladimirovich
Date de naissance: 13 septembre 1974
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 207 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 179 jour Assigné à résidence
Limites actuelles: Centre de détention
Phrase: peine de 6 ans d’emprisonnement avec privation du droit d’exercer des activités d’organisation dans des associations publiques ou religieuses, des organisations publiques ou religieuses, pour une période de 5 ans, avec restriction de liberté pour une durée de 1 an, avec exécution d’une peine d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime général
Actuellement détenu à: Detention Center No.1 for Novosibirsk Region
Adresse de correspondance: Maletskov Valeriy Vladimirovich, 1974 born, Detention Center No.1 for Novosibirsk Region, Ul. Karavaeva, 1, Novosibirsk, Novosibirsk Region, 630010

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «zonatelecom».

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

En avril 2019, une procédure pénale a été ouverte contre Valeriy Maletskov, de Novossibirsk, en raison d’un article extrémiste pour avoir lu la Bible et prié Jéhovah Dieu. Son domicile a été perquisitionné, après quoi l’homme a été assigné à résidence pendant six mois. Après presque deux ans de procès, le croyant a été condamné à 6 ans de prison.

Valeriy est né en 1974 à Novossibirsk, où il a vécu toute sa vie. Il était le seul enfant de la famille. Enfant, il avait de nombreux passe-temps : l’ingénierie radiophonique, la guitare, la photographie, les échecs, ainsi que plusieurs sports, dont le principal était l’escrime dans laquelle il a reçu une catégorie sportive.

Adolescent, Valeriy s’intéresse sérieusement au spirituel. En particulier, il voulait savoir pourquoi il y avait tant de religions dans le monde. À la suite de recherches actives, il a trouvé des réponses à toutes ses questions dans la Bible, qui est devenue un livre de référence pour lui.

Valeriy a travaillé comme finisseur, menuisier-ébéniste, et immédiatement avant les poursuites pénales dans le secteur des services du territoire du centre d’affaires.

En 2004, Valeriy a épousé Marina, ils ont eu un fils, Rostislav. Le couple a reçu à plusieurs reprises des remerciements pour avoir élevé leur fils. Rostislav a des médailles et des certificats pour ses réalisations sportives. Toute la famille aime la chasse sous-marine, et Marina fait plaisir à ses amis en jouant du piano.

Les parents et les amis de Valeriy sont indignés par la façon dont des policiers armés font irruption dans des maisons où les gens se contentent de lire la Bible. En raison de la persécution de Valeriy, sa famille s’est retrouvée sans soutien de famille, et les inquiétudes concernant les besoins urgents sont tombées sur les épaules de sa femme et de sa mère handicapée.

« Les Témoins de Jéhovah, en tant que personnes éprises de paix et respectueuses des lois, le restent », a déclaré Valery au tribunal. "Notre position en tant que croyants sincères est simple : nous voulons être fidèles à notre Dieu Jéhovah en tout. Il n’y a absolument aucune intention malveillante dans cela, la destruction de l’ordre constitutionnel, et plus encore un crime. C'est un droit constitutionnel, et un droit ne peut pas être un crime.

Historique de l’affaire

Avant même que la persécution des Témoins de Jéhovah ne commence en Russie, un certain « Ivan » assistait aux offices à Novossibirsk et étudiait la Bible. En 2018, il a commencé à coopérer avec le FSB et à collecter des informations sur les croyants. En avril 2019, des agents du FSB ont envahi les maisons de civils, certains y ont planté des livres interdits. Une procédure pénale a été ouverte, Alexander Seredkin et Valery Maletskov ont été placés en résidence surveillée. Il a été demandé à Marina Chaplykina de signer un engagement à ne pas quitter les lieux. Plus tard, l’affaire Seredkin a été séparée en une procédure distincte, Maletskov a été accusé d’avoir organisé des activités extrémistes et Chaplykin a été accusé d’y avoir participé et de l’avoir financée. Après trois ans d’enquête, l’affaire a été portée devant les tribunaux. En décembre 2023, le tribunal a condamné Maletsky à 6 ans de prison, Chaplykin à 4 ans de colonie à régime général.