Actualisé: 14 juin 2024
Nom: Kulikov Sergey Ivanovich
Date de naissance: 15 décembre 1953
Situation actuelle: accusé
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Limites actuelles: Contrat d’engagement

Biographie

Le domicile de Sergueï Koulikov, un paisible retraité de Yoshkar-Ola, a été perquisitionné à l’improviste. En avril 2022, il a appris qu’avec son fils aîné Alexeï, il était devenu accusé dans une affaire pénale pour avoir cru en Jéhovah Dieu.

Sergueï est né en décembre 1953 à la ferme d’État de Gigant, dans le district de Salski, dans la région de Rostov. Il a un frère aîné et une sœur cadette. Leurs parents travaillaient dans une briqueterie. Le garçon a entendu parler de Dieu pour la première fois par sa grand-mère qui vivait avec la famille.

Dès sa plus tendre enfance, Sergey aimait chanter et donner des « concerts » de rue devant ses camarades. À l’âge de 8 ans, il est allé à l’école de musique, et après en avoir obtenu le diplôme, il s’est inscrit à l’école des arts de Rostov. N’ayant pas terminé sa première année, Sergey a pris ses papiers et est rentré chez lui pour terminer ses études secondaires.

Après l’école, le jeune homme a servi dans l’armée. Là, il a maîtrisé la guitare basse, a organisé un groupe musical avec lequel il a fait des tournées dans les unités militaires en Allemagne, a participé à des soirées sociales avec des musiciens allemands. Après l’armée, Sergueï a travaillé comme chauffeur, photographe, professeur de chant, tourneur, opérateur de moissonneuse-batteuse, électricien et mécanicien.

En 1978, Sergueï a épousé Nadejda, et l’année suivante, ils ont eu un fils et peu après une fille. En 1984, la famille a déménagé à Sverdlovsk, dans la région de Lougansk, où ils ont eu un autre fils. Au marché local, le couple a rencontré des Témoins de Jéhovah, et Nadejda a décidé d’étudier la Bible. Sergueï était sceptique au début.

À cause des déblais fumants, les enfants ont commencé à avoir des problèmes de santé, et la famille Kulikov a déménagé à Mari El, dans le village de Silikatny, où Nadejda a continué à étudier les Saintes Écritures. Sergueï a aussi peu à peu acquis la conviction que ce que disent les Témoins de Jéhovah ne contredit pas ce qu’il a lu dans la Bible. En 1993, il a assisté à l’assemblée internationale des Témoins de Jéhovah à Moscou. Cet événement l’a incité à abandonner ses mauvaises habitudes et à devenir Témoin de Jéhovah en 1994, deux ans après Nadejda. Les Koulikov ont essayé d’élever leurs enfants conformément aux principes bibliques.

La perquisition et les poursuites pénales ont eu un impact considérable sur la vie de Sergueï et de sa famille. Il dit : « 'Ma maison est mon château', pensais-je. Et puis des invités indésirables ont fait irruption chez moi... Pendant les trois ou quatre premiers mois, j’ai perdu le contrôle de tout. Une tumeur maligne s’est développée sur le rein de ma femme. Son rein avec la tumeur a été retiré lors d’une intervention chirurgicale d’urgence. Néanmoins, Sergueï s’efforce de maintenir une attitude positive et est reconnaissant du soutien de ses compagnons fidèles.

Historique de l’affaire

En avril 2022, le FSB a ouvert une procédure pénale contre les Témoins de Jéhovah de Yoshkar-Ola. Des perquisitions ont été effectuées à neuf adresses et les forces de l’ordre ont fait usage de la force contre l’un des croyants, Evgueni Plotnikov. Il a été placé en détention, puis dans un centre de détention provisoire. En août 2022, Evgueni a été placé en résidence surveillée et, en octobre, il lui a été interdit de certaines actions. Depuis décembre de la même année, l’enquêteur du FSB a commencé à impliquer d’autres habitants de la ville en tant qu’accusés - Sergueï Koulikov et son fils Alexeï, Edouard Kapitonov et son fils Ilya, Igor Alekseev, Vladimir Usenko et Denis Petrov. L’enquêteur considérait leur confession de foi comme des actes de nature extrémiste. Les croyants ont reçu l’ordre de ne pas quitter les lieux.