Dans la salle d’audience, Valeriy Baylo montre des lettres qu’il a reçues pendant son emprisonnement

Verdicts injustes

En trois audiences, le tribunal a condamné l’un des Témoins de Jéhovah de Kholmskaya, 66 ans, à 2,5 ans de colonie pénitentiaire pour ses croyances

Territoire de Krasnodar

Le 3 juillet 2024, Sergueï Mikhine, juge du tribunal du district d’Abinsk, a déclaré que le croyant pacifique Valeriy Baylo était un extrémiste pour avoir discuté de la Bible par vidéoconférence. Il plaide non coupable et peut faire appel du verdict.

Trois mois plus tôt, le 2 avril, le croyant avait été convoqué au service de police du village d’Akhtyrsky. De là, il a été emmené au Comité d’enquête d’Abinsk, où il a été interrogé puis envoyé dans un centre de détention temporaire. Le lendemain, la maison de Baylo a été fouillée. Ils ont saisi ses appareils électroniques ainsi que de la littérature qu’il avait trouvée dans la rue et qu’il avait rapportée chez lui pour allumer le poêle. Ensuite, le croyant a été placé dans un centre de détention provisoire.

Le 13 juin, l’affaire du croyant a été portée devant le tribunal du district d’Abinsk. La première audience a été une surprise pour Valeriy. On lui a donné quelques minutes pour se préparer, on l’a mis dans une voiture et on l’a emmené au tribunal, il n’a donc pas pu se préparer au procès. Et déjà lors de la troisième session, le juge a rendu un verdict de culpabilité en vertu de l’article 282.2(2) de la RFCrC (participation à l’activité d’une organisation extrémiste).

Dans le centre de détention provisoire, la santé de Baylo s'est détériorée : ses maladies chroniques se sont aggravées, il a besoin de soins dentaires urgents et d'une opération du genou. Le croyant et son avocat ont envoyé à plusieurs reprises des demandes d’assistance médicale à l’administration du centre de détention provisoire, mais celle-ci n’a jamais été fournie.

Avant son arrestation, Valeriy Baylo vivait seul. Après qu’il se soit retrouvé au centre de détention provisoire, ses proches ont découvert qu’une importante somme d’argent avait disparu de la maison, qui n’avait pas été saisie lors de la perquisition. Il avait déjà fait face à la perte de biens dans le passé. En raison d’un défaut de paiement, il a perdu toutes ses économies et, avec ses enfants, qu’il a élevés seul après la mort de sa femme, a été contraint de vivre sur le territoire d’une usine pendant 7 ans sans électricité ni eau.

Valeriy Baylo n'est pas le premier Témoin de Jéhovah dont l'affaire a été examinée par le tribunal du district d'Abinsk dans les plus brefs délais, ce qui rend impossible de saisir l'essence de l'accusation et d'exercer le droit à une défense complète. Vassili Melechko a été condamné à une peine dans la colonie pénitentiaire en seulement 2 sessions, Aleksandr Ivshin - en 4. Les 8 Témoins de Jéhovah, dont les affaires pénales ont été entendues par le tribunal du district d'Abinsk, ont été condamnés à des peines d'emprisonnement en raison de leur foi.

Le cas de Baylo à Kholmskaya

Historique de l’affaire
En mars 2024, une procédure pénale a été ouverte contre Valeriy Bailo en vertu de l’article sur la participation aux activités d’une organisation extrémiste. Quelques jours plus tard, l’homme a été convoqué au Comité d’enquête pour un interrogatoire, après quoi son domicile a été fouillé et le croyant lui-même a été placé dans un centre de détention provisoire. Le 26 juin 2024, la première audience du tribunal a eu lieu, et le 3 juillet, Bailo a été condamné à 2,5 ans de colonie pénitentiaire.
Chronologie

Personnes impliquées dans l’affaire

Affaire pénale

Région:
Territoire de Krasnodar
Localité:
Kholmskaya
Soupçonné de:
« a diffusé l’idéologie de l’organisation extrémiste Témoins de Jéhovah, a dirigé et écouté des conférences basées sur la littérature religieuse « Témoins de Jéhovah », révélant la doctrine idéologique religieuse de la doctrine de l’organisation extrémiste « Témoins de Jéhovah" » (de la décision d’amener en tant qu’accusé)
Numéro de dossier:
12402030017000016
Initié:
28 mars 2024
Stade actuel:
verdict n’a pas eu d’effet
Article du Code pénal russe:
282.2 (2)
Numéro de l’affaire devant le tribunal:
1-142/2024
Cour:
Абинский районный суд Краснодарского края
Juge:
Сергей Михин
Historique de l’affaire