Yelena et Sergey Chechulin

Verdicts injustes

Une cour d’appel confirme la condamnation des époux des Témoins de Jéhovah de Petropavlovsk-Kamchatsky

Territoire du Kamtchatka

Le 25 juin 2024, le tribunal régional du Kamtchatka a confirmé la condamnation du tribunal de première instance contre Yelena et Sergey Chechuline : 2 ans de prison avec sursis pour avoir participé aux activités d’une organisation « extrémiste ».

Les croyants ne sont pas d’accord avec les décisions des tribunaux. Yelena Chechulina a noté dans son appel : « Le tribunal n’a pas établi la présence de motifs de haine religieuse ou d’inimitié dans mes actions, et il n’a pas établi contre quel groupe social spécifique j’ai agi. Toutes mes actions étaient totalement pacifiques. Elle a ajouté : « La loi ne considère pas la confession, y compris avec d’autres, de la religion à laquelle appartenaient les associations religieuses liquidées comme un signe d’extrémisme. Par conséquent, la reconnaissance d’une entité juridique comme extrémiste n’équivaut pas à imposer une interdiction à une confession religieuse avec ses croyances inhérentes, sa terminologie spirituelle et la procédure de culte.

Le procureur de l’État Khramova a demandé à la cour d’appel de durcir la peine et d’augmenter la peine à 6 ans d’emprisonnement avec sursis « en relation avec la circonstance aggravante sous la forme de la commission d’un crime par un groupe de personnes par conspiration préalable » – c’est ainsi que Khramova considérait les lectures bibliques conjointes par les croyants.

En raison du verdict de culpabilité, les Tchétchouline sont privés de la possibilité de voyager en dehors du territoire du Kamtchatka. Leurs voitures ont été saisies, leurs comptes ont été bloqués, ils ne peuvent donc pas effectuer leur propre paiement hypothécaire mensuel.

Les autorités du territoire du Kamtchatka poursuivent la persécution religieuse des Témoins de Jéhovah : à ce jour, 10 croyants ont souffert du système judiciaire en raison de leurs croyances pacifiques.

L’affaire des Tchétchouline à Petropavlovsk-Kamtchatski

Historique de l’affaire
Sergueï Tchechuline et sa femme Yelena sont devenus accusés dans une autre affaire pénale contre les Témoins de Jéhovah à Petropavlovsk-Kamchatsky. En septembre 2022, le Comité d’enquête a ouvert une enquête contre eux pour suspicion d’organisation de l’activité d’une organisation extrémiste. Un mois plus tard, leur domicile a été perquisitionné et le couple a été placé sous contrat d’engagement. En novembre 2023, l’affaire a été portée devant les tribunaux, où l’accusation a été requalifiée comme participation à l’activité d’une organisation extrémiste. Le procureur a requis 6 ans dans une colonie pénitentiaire pour les Tchéchuline. En avril 2024, ils ont chacun été condamnés à une peine de 2 ans avec sursis, à une période de probation de 3 ans et à des restrictions supplémentaires de 6 mois. En juin 2024, la Cour d’appel a confirmé cette décision.
Chronologie

Personnes impliquées dans l’affaire

Affaire pénale

Région:
Territoire du Kamtchatka
Localité:
Petropavlovsk-Kamchatsky
Soupçonné de:
en « convoquant des réunions, en organisant des discours et des services religieux collectifs, conformément à l’idéologie de l’association religieuse des Témoins de Jéhovah lors de ces réunions [...] Formation de routine avec d’autres personnes sur les postulats de l’association religieuse « Témoins de Jéhovah » (à partir de la décision d’engager une procédure pénale)
Numéro de dossier:
12202300011000019
Initié:
25 septembre 2022
Stade actuel:
Le verdict est entré en vigueur
Enquête:
Direction des enquêtes du Comité d’enquête de la Fédération de Russie pour le territoire du Kamtchatka
Article du Code pénal russe:
282.2 (2)
Numéro de l’affaire devant le tribunal:
1-70/2024 (1-997/2023)
Tribunal de première instance:
Петропавловск-Камчатский городской суд
Juge au Tribunal de première instance:
Иван Пантяшин
Historique de l’affaire