Cas dans l’affaire Kingisepp

Un bref historique de l’affaire

À la fin du mois de février 2023, sept perquisitions ont eu lieu dans les villes de Kingisepp et de Slantsy, dans la région de Leningrad. Le Comité d’enquête a engagé des poursuites pénales pour extrémisme à l’encontre de Kirill Khabrik, Igor Zhmyrev et d’autres personnes non identifiées. Des accusations ont également été portées contre Sergueï Ryabokon, Andreï Morozov et Evgueni Poveschtchenko. Ce dernier fait l’objet d’un contrat d’engagement ; Les autres ont été placés en détention. À la fin du mois de mars, des perquisitions ont de nouveau eu lieu à Kingisepp. Onze croyants ont été interrogés. Cinq autres personnes sont devenues des accusés dans l’affaire pénale : Miroslav Sabodash, Igor Shevlyuga, Tatyana Stepanova, Aleksandr Vaganov et Konstantsiya Vovk. Ils ont été placés dans un centre de détention temporaire, mais ont été rapidement relâchés, à l’exception de Shevlyuga, qui a passé 26 jours dans un centre de détention. Tous les cinq sont interdits de certaines activités.

  • #
    19 février 2023
  • #
    21 février 2023 Centre de détention

    Andreï Morozov, Sergueï Riabokon et Kirill Khabrik sont placés dans le centre de détention provisoire n° 6 à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad.

  • #
    13 mars 2023 Centre de détention

    Il s’avère qu’Igor Jmyrev se trouve dans le centre de détention provisoire n° 1 « Kresty » à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad. Il a été arrêté le 21 février.

  • #
    22 mars 2023 Rechercher

    Les forces de sécurité procèdent à 6 nouvelles perquisitions à Kingisepp, à l’issue desquelles 11 fidèles sont emmenés pour interrogatoire. Igor Shevlyuga, Miroslav Sabodash, Konstance Vovk, Tatyana Stepanova et Aleksandr Vaganov sont arrêtés et placés dans un centre de détention provisoire.

  • #
    24 mars 2023 Interdiction de certaines actions Centre de détention

    Vovk, Sabodash, Stepanova et Vaganov sont interdits de certaines actions, et Shevlyuga est placé dans le centre de détention provisoire n° 1 à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad.

  • #
    27 mars 2023 Centre de détention

    Igor Jmyrev est détenu dans une cellule de 6 lits. En raison de sa mauvaise santé, Igor a besoin de médicaments réguliers. D’autres prisonniers fument constamment, à cause de cela, l’allergie du croyant à la fumée de tabac s’est aggravée. Jmyrev a écrit à deux reprises des demandes pour être transféré dans une cellule non-fumeur, mais il n’a jamais reçu de réponse. Bien qu’Igor reçoive de nombreuses lettres, elles ne lui sont pas remises.

    Kirill Khabrik, une fois en prison, tomba malade, mais se rétablit rapidement. En général, son état est normal. Il est détenu dans une grande cellule pouvant accueillir 60 personnes. Le croyant reçoit des lettres de soutien.

  • #
    19 avril 2023 Interdiction de certaines actions

    Le tribunal libère Igor Shevlyuga du centre de détention provisoire sous réserve de l’interdiction de certaines actions. Le croyant a passé 26 jours en prison.

  • #
    16 mai 2023 Assignation à domicile

    Le tribunal libère Kirill Khabrik du centre de détention provisoire et l’envoie en résidence surveillée.

  • #
    7 août 2023 Centre de détention

    Andreï Morozov et Sergueï Riabokon sont transférés au centre de détention provisoire de Kresty (Kolpino) pour y subir un examen psychologique.

  • #
    11 août 2023 Cour d’appel Centre de détention

    Un appel annule la décision du tribunal d’arrêter Sergueï Riabokon et renvoie l’affaire pour examen devant le tribunal du district de Primorsky à Saint-Pétersbourg.

  • #
    30 août 2023 Centre de détention Lettres Traitement médical au sein du Service pénitentiaire fédéral

    Igor Jmyrev est détenu dans une cellule de 6 lits, il a son propre lit, les relations avec ses compagnons de cellule sont normales. Ils sont surpris par le nombre de lettres qu’Igor reçoit, surtout de la part d’inconnus. Il a déjà reçu environ 400 lettres, et il a aussi une Bible.

    Igor a été diagnostiqué avec des maladies de la thyroïde et de l’estomac, a besoin d’un examen approfondi et s’inquiète d’une perte de poids soudaine (il a perdu 15 kg depuis mars 2023). Il a écrit à plusieurs reprises des demandes au thérapeute pour qu’il lui fournisse des repas spéciaux, mais pendant que le thérapeute est en vacances, on ne lui fournit pas de repas spéciaux. Il est secouru par des colis que sa femme lui donne deux fois par mois, mais ce n’est toujours pas suffisant.

  • #
    31 août 2023 Centre de détention Lettres

    Andreï Morozov et Sergueï Riabokon n’ont pas de problèmes de santé importants. Ils reçoivent régulièrement des colis et des lettres. Andreï a déjà reçu environ 500 lettres, et Sergueï en a reçu environ 1000. Tous deux ont l’occasion de lire la Bible.

    Andreï s’inquiète pour sa femme, qui supporte difficilement d’être séparée de lui. Il n’a pas reçu de réponse à la demande de cellule non-fumeur.

    Sergueï, après avoir été transféré dans une autre cellule, se réjouit d’avoir l’occasion de regarder les couchers de soleil depuis la fenêtre. Il essaie de faire du sport : il court, il fait des pompes. Il dit qu’il se sent mieux de cette façon.

    Les 9 et 30 août, Ryabokon et Morozov, respectivement, ont subi un examen psychologique et psychiatrique, préalablement désigné par l’enquêteur.

  • #
    19 janvier 2024 Assignation à domicile Interdiction de certaines actions

    Le tribunal libère Sergueï Riabokon du centre de détention provisoire, changeant sa mesure de contrainte en une interdiction de certaines actions. L’assignation à résidence de Kirill Khabrik est prolongée jusqu’au 18 février 2024.

  • #
    14 février 2024 Interdiction de certaines actions

    Le tribunal du district de Primorsky à Saint-Pétersbourg modifie la mesure préventive de Kirill Khabrik en une interdiction de certaines actions. Il est interdit au croyant de communiquer avec les accusés dans l’affaire, d’utiliser les communications téléphoniques et Internet, ainsi que d’assister à des événements publics.

    Le tribunal prolonge l’interdiction de certaines actions pour Sergueï Riabokon, mais lève l’interdiction de quitter la maison de 21h00 à 07h00.